Rêve érotique 1

Nous savons que nos rêves sont des fractions d’un inconscient généralement mal connu voire totalement ignoré. Des rêves, huit pour cent d’entre eux sont de nature érotique, c’est-à-dire que de temps à autre vous faites un rêve vénérien. Et votre moitié aussi bien entendu… C’est le jeu !

En effet, le sommeil se compose de cycles lents, qui reposent le corps, puis d’autres phases dites paradoxales qui comportent les rêves et permettent de reposer le psychisme. Véritable exutoire du surmoi freudien, il s’y passe tout un tas de choses ! Dixit cet article : http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/mag_2001/mag0209/ps_3250_reves_erotiques.htm
Force est tout de même de reconnaître que ce n’est pas toujours d’une finesse digne de Schubert. Ce n’est pas pour rien que le psychanalyste à un devoir de confidentialité très strict.

Bien sûr, les lieux, les personnages ainsi que les nombreuses situations sont parfois inexplicables voire inintelligibles. Par exemple, vous êtes au bord d’une falaise à Miami (où il n’y a pas le moindre parapet dans la réalité que nous partageons) avec votre ami qui vous parle de géopolitique extérieure (totalement déconnecté de la réalité puisque le sujet est de savoir si les suisses peuvent tirer profit de leurs gisements de pétrole face à l’invasion néo-calédonienne) tout en vous faisant sucer le noeud par une actrice de série B venu faire du parapente dans le coin. La belle de cinquante kilos continue de voler dans son deltaplane, qui en fait ressemble à une voiture courbée, une Mercedes très précisément, tout en continuant de vous pratiquer une fellation conjointement. C’est là que le psychanalyste intervient pour essayer de reconstruire tout cela et vous dire que vous êtes un homme normal, il ment. Voilà le genre de rêve qui est censé vous procurer un équilibre psychique ! Ce qui n’est bien évidemment pas aussi clair qu’un lac de montagne en plein cœur de l’été.

Rêve érotique

Un autre exemple, vous êtes dans un supermarché à faire vos petites emplettes quand une magnifique femme vous drague ouvertement, il s’agit de la sœur de votre mère. Évidemment, votre mère n’a pas de sœur, ce qui vous laisse un boulevard béant d’interprétations, digne de ceux qu’il est possible de trouver dans une capitale tenue par un dictateur. Du coup, vous vous rendez compte du leurre (ça arrive fréquemment de se rendre compte que l’on évolue dans un rêve) et vous vous précipitez sur elle comme un petit gros sur une belle madeleine au beurre salé. Dès que vous l’attrapez, elle glisse ! Une beauté de plus d’un mètre soixante-dix vous glisse entre les pattes, au sens propre du terme ! Bien entendu, c’est à ce moment-là que votre tante apocryphe vous demande de l’envoyer au septième ciel.

Enfin, alors que vous réussissez à la tordre pour la stabiliser contre un trottoir, vous vous réveillez. Il ne faut pas non plus exagérer ! Assurément, vous êtes blasé que tout s’arrête à ce moment-là mais rappelez-vous que vous venez d’amorcer une relation d’inceste avec une personne que vous avez mis en boule dans le but de la pénétrer…