Priapisme et clitorisme

Il existe des organes génitaux qui ne remplissent pas fidèlement leurs rôles d’origine. Qu’ils soient trop petits, impuissants ou inféconds, voilà des situations pénibles et dérangeantes qu’il n’est pas rare de rencontrer dans la sexualité humaine. Le priapisme et le clitorisme rentrent dans ces critères.

Le Priapisme, le défaut de ses qualités

Une maladie flatteuse

Pourtant, il existe une pathologie ayant des symptômes plutôt flatteurs concernant le pénis comme le priapisme. En effet, il provoque l’excitation chez les femmes ainsi que chez les hommes qu’ils soient hétérosexuels, bisexuels ou homosexuels. La puissance est éternel et son admiration universelle. En fait, le priapisme est une situation où le pénis reste anormalement et durablement en érection. La limite fixée pour diagnostiquer cette pathologie génitale est de quatre heures, mais cela peut durer plusieurs jours voire plusieurs semaines. Mieux vaut prévoir de coucher avec une call-girl acceptant les MSOG (multiple shoots on goal).

Une érection permanente devenu un mythe

Le priapisme est un terme issu du dieu Priape, qui est tout simplement le symbole de virilité sexuelle et de fécondité dans la mythologie grecque. Il est vrai qu’un pénis en érection permanente fait fantasmer toute femme libertine de par sa fonction remplisseuse et rassurante. Les escortes qui disent que la puissance ne compte pas sont des femmes bienveillantes qui respectent le contrat social, rien de plus.

érection en public
le priapisme fait fantasmer

Un attribut sexuel qui amuse…

De nombreuses femmes rêvent de vivre avec un homme qui contracte le priapisme. Considéré comme un atout majeur, le pénis peut a contrario créer des blocages psychologiques s’il ne convient pas à l’homme qui le possède. On ne met pas une voiture de Formule 1 dans les mains d’un photographe de nues.

…et qui est jalousé.

De nombreuses thérapies sont apparues ces dernières années pour accroître la taille du sexe masculin en érection ou pour augmenter le volume de sperme éjaculé. En effet, il est de bon ton dans le milieu libertin de posséder un sexe en pleine forme afin de faciliter les pénétrations, qu’elles soient vaginales, buccales ou anales. Pour illustrer davantage ce propos, seulement 5% des femmes estiment que le pénis de leurs maris est trop endurant. C’est pour cela que de nouvelles méthodes apparaissent dans le monde de l’urologie comme l’injection de silicone dans le scrotum ou le fait de tronquer l’élément suspenseur de la verge. Des méthodes plus naturelles existent comme l’utilisation d’extenseur ou de pompes d’agrandissement ressemblant à des masturbateurs. Le principe est d’isoler le pénis de la pression de l’air environnante puis de bloquer la circulation du sang. Enfin, certaines précautions diététiques peuvent avoir des effets sur la taille du sexe et sur sa puissance dans le temps, comme la consommation régulière de bananes. Cependant, il semblerait qu’une courte thérapie en compagnie d’une accompagnatrice de charme de luxe devrait suffire à retrouver la vigueur nécessaire à toutes relations charnelles.

Le clitorisme, la tumescence de la femme.

Une érection au féminin

Il existe également le clitorisme, c’est-à-dire une tumescence permanente du clitoris chez la femme, l’organe le plus stimulé chez l’être humain pendant un rapport sexuel. Il peut être associé à une masculinisation ainsi qu’à une augmentation de la libido. Il n’est d’ailleurs pas rare de rencontrer des femmes atteintes par le syndrome d’excitation génitale persistante, elle nécessite ainsi d’être escortées par de nombreux orgasmes. En effet, les spasmes orgasmiques doivent se succéder pendant des heures sous l’effet de la stimulation d’un vibromasseur, d’un godemichet ou d’une main coquine. Une escorte soumise et nymphomane devrait donc moins souffrir du clitorisme qu’une demoiselle prude. Il faut battre le fer tant qu’il est chaud…

Les avantages inattendus du clitorisme

Cependant, le clitorisme peut permettre de faciliter la pose d’un piercing coquin. Il apparaît également que les piercings génitaux féminins provoquent une augmentation du plaisir durant le rapport sexuel et une facilité à atteindre le nirvana. Une jeune fille témoignant récemment de cette révolution libertine en elle rencontre le buzz sur internet. Elle prétend ressentir davantage de sensations de jouissance sexuelle au sein de son couple échangiste depuis la pose d’un piercing à fonction aphrodisiaque. Le clitorisme trouve donc, bien que douloureux, certaines parades permettant de le soulager.